Et l’expo Harry Potter alors ?


Comme beaucoup d’entre vous, j’ai grandi avec la saga Harry Potter. J’ai commencé le premier tome à 13 ans et j’ai relu chaque tome au moins deux fois. Je n’ai jamais reçu ma convocation pour l’école de Poudlard, mais je me suis quand même entraînée à prononcer « Wingardium levioooosa » (et j’assume !). Quinze ans après je suis toujours aussi dingue de ce monde magique créé par JK Rowling !

Alors certes, les films ne vous procurent pas autant de plaisir que la lecture des 7 tomes, mais il n’empêche que je réagis comme un enfant au son des premières notes de la bande son du film. Je ne pouvais donc pas rater cette exposition à quelques kilomètres à peine de chez moi ! Pour ceux qui prévoient d’aller la visiter, sachez qu’au vue de son succès, l’exposition a été prolongée jusqu’au 6 novembre !

Il vous faudra réserver vos tickets en ligne, mais ne pensez pas que ça vous évitera les files.. Je pense que nous avons dû attendre au moins 45 minutes avant de pouvoir entrer ! Ça dépendra évidemment du jour de la semaine choisi.

Le Choixpeau magique vous attendra dans la première salle où quelques privilégiés pourront le poser sur la tête et être envoyés dans l’une des quatre maisons de Poudlard.

Ensuite, vous traverserez le quai de la gare où le Poudlard Express est à l’arrêt .. (ce qui n’est pas logique, puisque vous êtes censés déjà avoir posé le Choixpeau magique sur votre tête et donc être dans la grande salle, vous suivez ?). C’est dommage, mais n’espérez pas monter dans le Poudlard Express, pour cela il faut peut-être aller visiter les studios à Londres !

Bref .. c’est alors que vous commencez l’expo ! Celle-ci est divisée en plusieurs salles, avec chacune sa thématique. La première salle abrite un grand nombre des décors, de costumes et d’accessoires ayant servis aux différents tournages : la chambre d’Harry et Ron, le bureau du professeur Ombrage, la salle de potions magiques, la salle de défense contre les forces du mal, etc .. les objects et accessoires vont replongent vraiment dans les films. On a envie de toucher à tout .. Mais on ne touchera qu’avec les yeux ! La seule chose que vous pourrez toucher sont les Mandragores du professeur Chourave. Vous vous souvenez ? Ces bêtes au cri assourdissant qui provoque l’évanouissement si vous ne vous êtes pas protégé les oreilles ! Ensuite, les salles se suivent dans cet ordre : quidditch, la Cabane d’Hagrid, la Forêt interdite, les Forces du Mal, le hall de Poudlard et enfin la Grande Salle.Malheureusement, j’y ai été un jour de grande affluence : énormément de monde, on se marchait sur les pieds et il faisait une chaleur épouvantable ! Je n’avais qu’une envie, sortir au plus vite. Mais j’attendais cette expo depuis tellement longtemps, que je ne pouvais me permettre de la faire rapidement. Malgré cela, la visite n’a duré que 45 minutes ! En bref, ça vous coutera 0,45€ la minute !

Ce qui manquait fortement dans cette exposition est l’interactivité. J’y allais en sachant que c’est une exposition de costumes et de décors, mais je m’attendais à un peu plus de .. magie ! Les panneaux explicatifs ne nous donnaient pas beaucoup plus d’infos que ce que nous savions déjà. Peut-être aurait-il fallu prendre l’audio-guide ? L’avez-vous pris ? Valait-il la peine ?

Mais bien sur .. ça reste l’univers Harry Potter, et quand on est fan (ultra fan ?) ça reste toujours un moment de plaisir ! Ne vous étonnez pas si vous vous remettez à la lecture d’un des bouquins ou que vous décidiez de regarder l’un des films le soir-même !

A la fin de l’expo, vous aurez l’occasion d’acheter plein de souvenirs dans la boutique : cravates aux couleurs des maisons,  baguettes magiques, carte du maraudeur, etc …

img_0427

 

img_0404

En bref ..
Les points positifs :

  • Concept intéressant
  • Exposition assez complète

Les points négatifs :

  • Exposition trop courte
  • Peu d’interactivité
  • Coût excessif
  • Salles parfois trop sombres

 

Infos pratiques 
Visites jusqu’au 6 novembre
Pris adultes : 19,90€
Prix enfants : 14,90€
Plus d’infos : www.expoharrypotter.be/fr/

 

 

Laisser un commentaire