Corse : Sable blond et dégradé turquoise 2


Que diriez-vous d’une petite parenthèse ensoleillée ? Aujourd’hui, je vous emmène dans l’extrême sud de la Corse !
Mon premier voyage date de 2011. Depuis, j’y suis retournée 2 fois ! Autant vous dire que je ne m’en lasse (vraiment) pas ! Certes, beaucoup diront que ce n’est pas la destination la plus low-cost d’Europe, mais en cherchant bien, on peut toujours trouver de bons plans pour voyager avec une petite bourse. Et puis, nous n’avons pas toujours besoin du grand luxe, non ?

 

  • TRANSPORT & HÉBERGEMENT

Je me suis rendue à Bonifacio, dans l’extrême sud de l’île. Depuis la Belgique, vous pouvez voyager avec Ryanair pour moins de 200€ aller-retour.

Les trois fois, j’ai séjournée au Camping des îles. Celui-ci est situé à environ 25 km de l’aéroport de Figari. Vous aurez l’occasion de louer une voiture sur place (mais mieux vaut la réserver à l’avance sur Internet) ou de prendre un taxi jusqu’au Camping des îles. Le prix de la course coûte environ 50€.

Le Camping des îles :

Cet endroit est vraiment top !  La première année, J’ai fait du camping. Il y a possibilité de trouver plein de places ombragées, les bornes électriques sont à proximité et les sanitaires sont propres. Ayant voyagé en avion et étant limitée dans le poids des bagages, j’ai pris le strict minimum avec moi. Quel plaisir d’installer sa tente, de cuisiner au grand air, de laver sa vaisselle ou ses vêtements aux endroits prévus .. et d’améliorer chaque jour un peu plus son espace. Super expérience et grande première pour moi ! Je réitère l’expérience cet été 😉 ! Petit conseil: En 2011, nous avions campé sur le plus haut point du camping. Et c’est juste un pure merveille au réveil car l’endroit offre une superbe vue sur les îles Lavezzi. Les deux années suivantes, j’ai logé dans le même camping, mais dans un Mobile-Home. Bon .. ça a déjà moins de charme qu’une tente.. mais vous aurez tout le confort nécessaire : cuisine, toilettes et salle de bain privées, terrasse avec table et chaises. Le camping est équipé d’une piscine (d’ailleurs si vous partez en septembre, vous aurez certainement la chance d’avoir la piscine pour vous seul quelques fois !), d’un terrain de tennis, d’une table de ping-pong, un terrain de mini-golf. Vous pourrez même faire vos courses dans la supérette du camping.

dsc_1016

dsc01811

La plage se trouve à 900m du camping. En arrivant, vous tomberez d’abord sur un petit port. Il y a également une pizzeria, « Paillote chez Momo ». Une ambiance très reggae et des pizzas au prix très abordable. L’emplacement est vraiment idéal, au bord de l’eau et en même temps sur le chemin pour vous rendre à la plage.

2011-01-01-00-00-00-72

La première plage sur laquelle vous tomberez est Piantarella. Vous devrez « escalader » un petit rocher, mais rien de bien compliqué (même les enfants le font). Sur place : location de kayaks, initiation au windsurf ou au stand up. Lorsque vous serez à Piantarella, nous vous conseillons de vous rendre sur l’île de Piana, juste en face. Elle est accessible par l’eau, via un banc de sable. Un pur trésor ! Vous aurez la sensation d’être seul au monde !

dscn0055

img_4917

Mais la plage de Piantarella n’est rien comparée à la Petite Sperone. Pour cela vous devrez marcher encore 5-10 minutes, avant de tomber sur une petite édendue de sable blanc. Une petite plage presque intimiste à l’eau turquoise. Pas besoin de se rendre dans les Caraïbes pour découvrir des plages paradisiaques !

img_4920

dscn0055

Attention, ce n’est pas terminé. Pour les plus courageux, vous pourrez toujours emprunter les escaliers de pierre situés au bout de la Petite Sperone, traverser un sentier le long du golfe (quand même 15minutes de marche) pour vous rendre à la Grande Sperone. Ça vaut le coup, croyez-moi!

dsc_1319 dsc_1325

Et après 15 minutes de marche .. Tadaaaaam !

dsc_1333

dsc016861

326807_2208068054538_266191741_o

Et quand on vous disait que l’eau était transparente …

img_4743-e1424600381908


Laisser un commentaire

2 commentaires sur “Corse : Sable blond et dégradé turquoise