Trouver son équilibre dans le lagom 3


L’hiver dernier, la mode était au hygge, la recette du bonheur à la danoise qui prône le confort et le bien-être à la maison. Aujourd’hui, place au Lagom, l’art suédois du « ni trop, ni trop peu ».

Je me surprends de plus en plus à m’intéresser aux lectures « feel good » et de développement personnel. Vous savez, le genre de livre inspirant qui présente une vision optimiste de la vie ?! J’ai toujours trouvé ça « gnan-gnan » … Mais il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis, n’est-ce pas ? Et puis, lors d’une soirée chez une amie, j’ai découvert un livre qui fait (vraiment) du bien : Le livre du Lagom.

Le Lagom, c’est quoi ? C’est un terme suédois qui signifie « juste ce qu’il faut ». C’est en quelque sorte la normalité, l’équilibre ou encore le fait de « rentrer dans le moule ».

Le lagom s’applique dans tous les champs de la vie : la maison, la beauté, la société, la famille, les loisirs .. bref, le lagom est réellement ancré dans la vie quotidienne des suédois. Aujourd’hui j’ai envie de vous partager 3 des domaines qui ont fait écho en moi :

1. Ralentir le rythme
Profiter de l’instant présent et apprécier le calme : rares sont ces moments. Et pourtant, beaucoup d’entre nous rêveraient de pouvoir sortir du tourbillon de la vie et de sa course permanente.
Les suédois, eux, prennent le temps de se poser, d’apprécier chaque instant et de profiter de la vie.
Pour ma part, j’essaye autant que possible d’adopter des gestes simples au quotidien pour atteindre ce sentiment de quiétude : laisser tomber la télévision pour se plonger dans un roman prenant, prendre son vélo et se balader dans les champs (même en plein hiver !), tricoter une paire de chaussons pour un nouveau né,… bref, essayer de ralentir mon rythme de vie. Et croyez-moi, ça fait un bien fou ! Avec ça, j’ai appris à aimer le calme et les instants où je suis seule, ce qui peut paraître inconcevable et ennuyeux pour certains !

2. Oser le minimalisme
Qui n’a jamais passé des heures sur Pinterest à la recherche d’inspiration scandinave ? Ce style d’intérieur ne cesse de nous séduire depuis plusieurs années déjà ! Les suédois savent très bien faire de leur intérieur un véritable cocon. Hors de question de surcharger la pièce d’éléments insignifiants : chaque meuble, chaque objet a une raison d’être (à ce niveau là, j’ai encore du travail). Cela permet d’optimiser au maximum les espaces.
Mais le minimalisme ne signifie pas forcément un intérieur froid et sans âme. Au contraire ! Ils n’hésitent pas à utiliser des accessoires cocooning : bougies, guirlandes, tapis, coussins et plaids pour apporter de la chaleur !

3. La nature à l’honneur
La nature est reine en Suède ! Dès qu’ils en ont l’occasion, les suédois sont à la recherche de lumière et d’air frais ! Ils essayent de passer un maximum de temps à l’extérieur. L’une des choses qui m’a le plus interpellée dans cette partie du bouquin, est que même la pluie est accueillie de manière différente de chez nous.
« Il pleut dehors ? Chouette, mettons nos bottes et nos manteaux et allons jouer dehors ». Ça parait dingue hein ? Ici, on pourrait passer le week-end enfermés à la maison à cause du mauvais temps
Je commence à apprendre à apprécier chaque saison, chaque temps et à prendre du plaisir à me balader, même sous la pluie !

Mon avis sur le livre :
Ce mode de vie est un art de la simplicité et de l’équilibre. Ce bouquin est plein de douceur et pousse à réfléchir sur sa manière de vivre et de consommer.
Il est très simple à lire .. je l’ai dévoré en moins d’une semaine. À chaque fin de chapitre, on y trouve un bilan en quelques points. Ça permet de retenir l’essentiel.
C’est un livre qui plaira certainement aux personnes qui s’intéressent au minimalisme, au zéro déchet ou encore à la nature. Je vous invite vraiment à le lire et à découvrir d’autres chapitres tout aussi intéressants (la consommation durable, le respect de l’environnement, comment décrocher du travail, etc).
Et surtout, les photos sont superbes et ne donnent qu’une envie : prendre le premier avion pour Stockholm !

J’ai tout de même relevé un point négatif dans cette philosophie de vie : les suédois n’aiment pas être en désaccord, n’aiment pas se démarquer des autres, trop faire la fête, être dans l’excentricité … cela ressemble beaucoup à un manque de personnalité. On a l’impression que tout le monde se ressemble, tout le monde doit être dans la norme .. C’est dommage !

Et vous, êtes-vous lagom ?


Laisser un commentaire

3 commentaires sur “Trouver son équilibre dans le lagom